avril 2017

Le projet de Siwone

Nous vous avons déjà présenté Siwone, ce jeune homme de 28 ans atteint de poliomyélite qui se trouvait dans une situation plus que précaire. Après la maison que l’ASAS a construite il y a deux mois, il restait à trouver une solution afin d’assurer un avenir pérenne pour le revenu de la famille.

 

Suite à de nombreuses discussions entre l’ASAS, Siwone, sa famille et les gens du village qui lui sont proches, le projet suivant a été mis en place :

 

-     Construction d’une petite structure en bois adaptée à son handicap où Siwone pourra vendre des étoffes de fabrication artisanale  (écharpes, tissu, tenues traditionnelles).

 

-     Construction d’un poulailler de 20 m2 (le terrain a été mis à disposition gratuitement par le village) situé à côté de la nouvelle maison, et achat de 10 poules et de 10 canards.

 

Le projet a démarré, nous vous tiendrons informés de sa réalisation lors de prochaines nouvelles.

1/5

La situation était alarmante, car d’une part, leur habitation, une petite cabane en bambou, était régulièrement inondée à la moindre averse et que Siwone n’avait pas d’autre choix que de se déplacer en se traînant dans la boue qui recouvrait le sol de la maison.

 

De plus l’habitation ne disposait pas de sanitaires, ni d’électricité, ce qui rendait tous les gestes quotidiens très compliqués.

D’ autre part, les parents vieillissant n’auront bientôt plus la force de continuer les cultures ces prochaines années. Il fallait donc trouver une activité à Siwone afin qu’il puisse gagner l’argent de la famille.

 

Après plusieurs visites au village, des discussions avec la famille et un mois d’effort, une maison a été construite.

 

Cette dernière a été pensée en tenant compte du handicap de Siwone afin qu’il puisse être un maximum autonome (hauteur des sanitaires, poignées de porte adaptées à sa hauteur, pose de panneaux solaires afin qu’il puisse écouter de la musique…).

janvier 2017

Un toit et un projet de vie

Il s’appelle Siwone, il vient du village de Houy Houn où l’ASAS est déjà intervenue à plusieurs reprises.

 

Cejeune adulte de 28 ans est atteint d’une poliomyélite sévère (communément appelée polio) depuis l’enfance. Il est fils unique et vit avec ses deux parents.

 

L’unique revenu de la famille est le riz, que les parents cultivent péniblement car ils sont âgés et marqués physiquement par une vie de travail aux champs.

 

Etant dans l’incapacité de se déplacer, Siwone ne peut bien entendu pas apporter son aide.

1/8

L’ASAS finance également le bacci

 

Le baci, ou soukhouan, est une cérémonie populaire laotienne de rappel des âmes, pratiquée par les Laos dans toutes les circonstances importantes de la vie quotidienne : mariages, obsèques, naissance, départ ou retour de voyage, nouvelle habitation, maladie, commémoration d'anniversaire ou d'un ancêtre, etc.

 

Elle est destinée à attirer des influences bénéfiques sur ses destinataires en faisant revenir vers eux une ou plusieurs des 32 âmes (khouan) que possède chaque être humain selon la conception traditionnelle lao.

 

A ce jour, nous sommes en discussion avec Siwone et sa famille afin de trouver une solution  pour qu’il puisse avoir une activité lucrative adaptée à sa situation, Plusieurs pistes ont été explorées (petite échoppe sur le perron de la maison, investir dans une machine destinée au triage du riz, …etc.)

 

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation tout prochainement.