Le Laos reste un pays dont une grande partie des habitants travaille dans l'agriculture (principalement la culture du riz). Pour beaucoup de villages ruraux, cela constitue leur unique source de revenu. Les habitants de ces villages, pour la plupart très éloignés des villes, vivent souvent dans des conditions précaires. Ils disposent très fréquemment d'une école (souvent des constructions très sommaires en bambou ou en paille de riz) et il n'est pas rare que ladite école soit dépourvue totalement de livres. En effet, peu de livres existent au Laos. La plupart sont en anglais ou en thailandais, et sont assez éloignés des préocupations liées à la cultutre laotienne. Une poignée d'ONG est active dans ce domaine et tente de pallier ce manque par le biais de diverses actions telles que: édition de livres éducatifs et ludiques en lao, utilisation de livres pour la sensibilisation pour des sujets tels que la préservation de l'environnement et l'hygiène, acheminement de livres dans les villlages les plus éloignés...

 

La bibliothèque publique de Luang Prabang est une petite structure épaulée par le gouvernement laotien ainsi que par quelques associations qui ont pour but de soutenir l'éducation par la promotion de  la lecture et la diffusion de livres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils interviennent de plusieurs façons, que se soit en développant des activités directement dans les locaux de la bibliothèque ou en se déplaçant dans les villages ruraux de la province.

 

Luangprabang Library

C'est en poussant la porte de cette bibliothèque que nous avons recontré Chantha, directrice des lieux, qui gère et coordonne les différentes aides financières, les actions à entreprendre ainsi que le personnel. L'équipe se compose de 6 personnes (trois sont des employés de la collectivité publique, et les 3 autres proviennent de deux associations avec lesquelles la bibliothèque collabore). Tous sont laotiens et de ce fait connaissent le terrain, les rouages du système éducatif et les besoins de la population.

 

1. Actions au sein de la bibliothèque

 

La bibliothèque est située au centre de la rue principale de Luang Prabang. Elle est accessible à tous gratuitement et comporte plusieurs salles de lecture où les livres sont mis à disposition, ainsi qu'une salle informatique. Les lieux sont fréquentés par des gens de tous âges mais le public reste majoritairement des enfants et adolescents qui viennent passer du temps à la pause de midi, en fin de journée lorsque l'école est finie ou encore durant les vancances scolaires.

Les touristes de passage y sont également les bienvenus afin de discuter avec les enfants présents pour que ces derniers améliorent leurs connaissances luiguistiques ou simplement pour passer un peu de temps à jouer avec eux.

Durant l'été, beaucoup d'ateliers et de cours sont organisés: atelier de tissage, cours d'anglais de différents niveaux, cours d'informatique, jeux, chansons, narration d'histoires...autant vous dire que la petite équipe ne chôme pas.

 

 

2. Actions dans les villages

 

Lorsqu'ils ne sont pas à la bibliothèque, ils se rendent dans les villages. L'équipe ne leur apporte pas seulement des livres. Ceux ci se déplacent à plusieurs et enseignent aux élèves ainsi qu'aux professeurs la manière dont on peut utiliser les livres, ils jouent avec les enfants et effectuent de la prévention, notamment au niveau de l'hygiène, à travers des livres et des activités ludiques.

 

Ils apportent également du matériel tel que du savon, des brosses à dents, des fournitures scolaires, des ballons de foot...

Les besoins des villages ne sont pas tous les mêmes. Avant de s'y rendre, l'équipe aura déjà eu un premier contact avec eux afin de définir les choses à apporter. Et c'est par rapport à leur propre liste que le matériel adéquat y est acheminé.

 

Mais leurs actions ne s'arrêtent pas encore là. En effet, à chaque visite de village, plusieurs situations peuvent donner lieu à une aide de la part de la librairie ou des associations avec lesquelles elle collabore. Cela comprend des prises en charge au niveau de la santé dans des cas ou une hospitalisation est nécessaire ou des appareillages médicaux pouvant fortement améliorer le quotidien de la personne. Ces visites peuvent aussi déboucher sur des aides dans la structure même du village, à savoir, prise en charge de matériel ou d'outils afin d'assurer à la personne une activité de subsitance, organisation de la prise en charge des enfants lorsque les parents travaillent durant la journée, etc... Chaque visite est différente et recèle d'autres besoins. L'organisation de la biblitohèque, associée à l'effort d'autres structures associatives arrive à apporter une aide ciblée et efficace parce qu'elle agit sans intermédiaire et directement sur le terrain. 

 

C'est pour toutes ces raisons, que L'ASAS a décidé de soutenir leurs actions.